Get Adobe Flash player

Podo-Logique

"Sport Wear" oblige, le port de chaussures de sport à la ville s’est aujourd’hui considérablement généralisé. Quoi de plus naturel me direz vous ? Pourquoi se refuser au quotidien le confort de produits high-tech spécifiquement développés pour la protection et les performances d’athlètes de haut niveau ?

Pourtant, cette "podo-logique" serait à l’origine d’une recrudescence des talalgies.

Les talalgies sont des douleurs du talon. Elles peuvent avoir pour origine une atteinte du calcanéum (os du talon), du tendon d’Achille (reliant les muscles du mollet au talon) ou encore de l’aponévrose plantaire (renforçant les muscles de la plante des pieds).

Si les qualités de maintien et d’amortissement de chaussures spécialisées font merveille dans la pratique sportive pour lesquelles elles ont été conçues, cet excès de protection et d’assistance dans des activités qui ne le nécessitent pas induirait une désadaptation progressive du pied aux contraintes d’efforts ordinaires. Le pied est alors fragilisé et son efficacité compromise.

En conclusion, une chaussure n’est pas une prothèse. Elle doit certes « épouser » le pied, mais pour mieux en soutenir l’action et non pas la lui épargner.